CONDITIONS GÉNÉRALES MATEAMOS B.V.

https://www.mateamos.eu

Conditions générales basées sur les conditions types de la Stichting WebwinkelKeur.

TABLE DES MATIÈRES

Article 1 – Definitions
Article 2 – Identité du commerçant
Article 3 – Applicabilité
Article 4 – L’offre
Article 5 – Le contrat
Article 6 – Droit de retrait
Article 7 – Frais en cas de retrait
Article 8 – Exclusion du droit de rétractation
Article 9 – Le prix
Article 10 – Conformité et garantie
Article 11 – Livraison et exécution
Article 12 – Maintien de l’exécution : durée, résiliation et prorogation
Article 13 – Paiement
Article 14 – Procédure de plainte
Article 15 – Litiges
Article 16 – Dispositions complémentaires ou différentes

L’ARTICLE 1 – DÉFINITIONS

Dans les présentes conditions générales, les termes suivants ont la signification suivante:
1. Délai de grâce: le délai pendant lequel le consommateur peut faire usage de son droit de rétractation ; tout savoir sur le délai de grâce.
2. Consommateur: la personne physique qui n’agit pas dans l’exercice d’une profession ou d’un commerce et qui conclut un contrat à distance avec l’entrepreneur ;
3. Jour: jour calendaire;
4.Transaction à durée étendue: un accord à distance portant sur une série de produits et/ou de services, dont l’obligation de fourniture et/ou d’achat s’étale sur une période de temps;
5. Support de données durable: tout moyen permettant au consommateur ou à l’entrepreneur de stocker des informations qui lui sont adressées personnellement, de manière à permettre une consultation ultérieure et une reproduction inaltérée des informations stockées.
6. Droit de rétractation: la possibilité pour le consommateur de renoncer au contrat à distance pendant le délai de réflexion;
7. Formulaire type: le formulaire type de rétractation que l’entrepreneur met à disposition et que le consommateur peut remplir lorsqu’il veut faire usage de son droit de rétractation.
8. Entrepreneur: la personne physique ou morale qui offre des produits et/ou des services aux consommateurs à distance;
9. Contrat à distance: contrat par lequel, dans le cadre d’un système organisé par l’entrepreneur pour la vente à distance de produits et/ou de services, jusqu’au moment de la conclusion du contrat inclus, il est fait usage exclusif d’une ou plusieurs techniques de communication à distance.
10. Technique de communication à distance: moyen qui peut être utilisé pour conclure un accord, sans que le consommateur et l’entrepreneur soient ensemble dans la même pièce au même moment.
11. Conditions générales: les présentes conditions générales de l’entrepreneur.

L’ARTICLE 2 – L’IDENTITÉ DE L’ENTREPRENEUR

Mateamos B.V.
Mary Zeldenruststraat 48
1091 DN Amsterdam
Les Pays-Bas
T +5493584291015
E info@mateamos.eu
KVK 837526840000
Numéro de TVA NL862977836B01

L’ARTICLE 3 – APPLICABILITÉ

1. Les présentes conditions générales s’appliquent à toute offre faite par l’entrepreneur et à tout contrat et commande à distance conclus entre l’entrepreneur et le consommateur.
2. Avant la conclusion de l’accord à distance, le texte des présentes conditions générales est mis à la disposition du consommateur. Si cela n’est pas raisonnablement possible, il est indiqué, avant la conclusion du contrat à distance, que les conditions générales peuvent être consultées dans les locaux de l’entrepreneur et qu’elles seront envoyées gratuitement au consommateur dans les meilleurs délais, à la demande de ce dernier.
3. Si le contrat à distance est conclu par voie électronique, alors, contrairement au paragraphe précédent, et avant la conclusion du contrat à distance, le texte des présentes conditions générales sera mis à la disposition du consommateur sous forme électronique de manière à ce que le consommateur puisse facilement les stocker sur un support de données durable. Si cela n’est pas raisonnablement possible, il est indiqué, avant la conclusion du contrat à distance, où les conditions générales peuvent être consultées par voie électronique et qu’elles seront envoyées gratuitement au consommateur, à sa demande, soit par voie électronique, soit par un autre moyen.
4. Si des conditions spécifiques relatives à un produit ou à un service s’appliquent en plus des présentes conditions générales, les deuxième et troisième paragraphes s’appliquent en conséquence et le consommateur peut toujours se fier à la disposition applicable qui lui est la plus favorable en cas de conditions générales contradictoires.
5. Si une ou plusieurs dispositions des présentes conditions générales sont à tout moment nulles ou annulées en partie ou en totalité, les autres dispositions du contrat et des présentes conditions générales restent en vigueur et la disposition en question est remplacée sans délai, en concertation mutuelle, par une disposition qui se rapproche le plus possible de la portée de la disposition initiale.
6. Les situations non couvertes par les présentes conditions générales doivent être évaluées “dans l’esprit” des présentes conditions générales.
7. Les incertitudes quant à l’interprétation ou au contenu d’une ou plusieurs dispositions de nos conditions générales doivent être interprétées “dans l’esprit” de ces conditions générales.

L’ARTICLE 4 – L OFFRE

1. Si une offre a une durée de validité limitée ou est soumise à des conditions, cela doit être explicitement indiqué dans l’offre.
2. L’offre est sans engagement. L’entrepreneur a le droit de modifier et d’adapter l’offre.
3. L’offre contient une description complète et précise des produits et/ou services proposés. La description est suffisamment détaillée pour permettre au consommateur d’évaluer correctement l’offre. Si l’entrepreneur utilise des images, celles-ci doivent refléter fidèlement les produits et/ou les services proposés. Les fautes évidentes ou les erreurs manifestes dans l’offre ne lient pas l’entrepreneur.
4. Toutes les images, spécifications et données de l’offre sont indicatives et ne peuvent donner lieu à une indemnisation ou à la dissolution de l’accord.
5. Les images des produits sont une représentation fidèle des produits proposés. La société ne peut garantir que les couleurs présentées correspondent exactement aux couleurs réelles des produits.
6. Chaque offre contient des informations telles qu’il est clair pour le consommateur quels sont les droits et obligations liés à l’acceptation de l’offre. Cela concerne en particulier:

  • Le prix comprend les taxes;
  • les frais éventuels d’expédition;
  • la manière dont l’accord sera mis en œuvre et les actions nécessaires à cet effet;
  • si le droit de rétractation est applicable ou non;
  • le mode de paiement, la livraison et l’exécution de l’accord;
  • le délai d’acceptation de l’offre, ou le délai dans lequel l’entrepreneur garantit le prix;
  • le montant du tarif pour la communication à distance si les coûts d’utilisation de la technologie de communication à distance sont calculés sur une base autre que le tarif de base normal pour la technique de communication utilisée;
  • si l’accord est archivé après sa conclusion et, dans l’affirmative, comment il peut être consulté par le consommateur;
  • la manière dont le consommateur, avant de conclure le contrat, peut vérifier les données qu’il a fournies dans le cadre du contrat et, s’il le souhaite, les corriger;
  • toute autre langue que le néerlandais dans laquelle le contrat peut être conclu;
  • les codes de conduite auxquels le professionnel est soumis et la manière dont le consommateur peut consulter ces codes de conduite par voie électronique;
  • la durée minimale du contrat à distance dans le cas d’une transaction prolongée.

L’ARTICLE 5 – L’ACCORD

1. Le contrat prend effet, sous réserve de ce qui est prévu au paragraphe 4, au moment où le consommateur accepte l’offre et où les conditions prévues par celle-ci sont remplies.
2. Si le consommateur a accepté l’offre par voie électronique, l’entrepreneur confirmera immédiatement la réception de l’acceptation électronique de l’offre. Tant que cette acceptation n’a pas été confirmée par l’entrepreneur, le consommateur peut dissoudre l’accord.
3. Si le contrat est créé par voie électronique, l’entrepreneur prendra les mesures techniques et organisationnelles appropriées pour protéger le transfert électronique des données et il assurera un environnement web sûr. Si le consommateur a la possibilité de payer par voie électronique, l’entrepreneur doit respecter les mesures de sécurité appropriées.
4. L’entrepreneur peut – dans les limites légales – obtenir des informations sur la capacité du consommateur à remplir ses obligations de paiement, ainsi que sur tous les faits et facteurs qui sont importants pour une conclusion responsable du contrat à distance. Si, sur la base de cette enquête, l’entrepreneur a de bonnes raisons de ne pas conclure l’accord, il a le droit de refuser une commande ou une demande en la motivant, ou d’assortir l’exécution de conditions particulières.
5. L’entrepreneur transmet au consommateur, avec le produit ou le service, les informations suivantes, par écrit ou de manière à ce que le consommateur puisse les conserver de manière accessible sur un support de données durable:

  • L’adresse de visite de l’établissement commercial de l’entrepreneur où le consommateur peut déposer des plaintes;
  • les conditions dans lesquelles et les modalités d’exercice du droit de rétractation par le consommateur, ou une déclaration claire concernant l’exclusion du droit de rétractation;
  • les informations sur les garanties et le service existant après l’achat;
  • les données visées à l’article 4, paragraphe 3, des présentes conditions, sauf si le professionnel les a déjà fournies au consommateur avant la conclusion du contrat;
  • les conditions d’annulation de l’accord si l’accord a une durée supérieure à un an ou est indéfini.

6. Dans le cas d’une transaction à long terme, la disposition du paragraphe précédent ne s’applique qu’à la première livraison.
7. Chaque accord est conclu sous la condition suspensive d’une disponibilité suffisante des produits concernés.

L’ARTICLE 6 – DROIT DE RETRAIT

En cas de livraison de produits:

1. Lors de l’achat de produits, le consommateur a la possibilité de dissoudre le contrat, sans donner de raisons, pendant une période de 14 jours. Ce délai de réflexion commence le jour suivant la réception du produit par le consommateur ou une personne préalablement désignée par le consommateur et l’entrepreneur annoncé représentant.
2. Pendant la période de refroidissement, le consommateur manipulera le produit et l’emballage avec soin. Il ne déballera ou n’utilisera le produit que dans la mesure nécessaire pour juger s’il souhaite le conserver. S’il exerce son droit de rétractation, il renverra le produit avec tous les accessoires et – si cela est raisonnablement possible – dans l’état et l’emballage d’origine à l’entrepreneur, conformément aux instructions raisonnables et claires fournies par ce dernier.
3. Si le consommateur souhaite faire usage de son droit de rétractation, il est tenu d’en informer l’entrepreneur dans les 14 jours suivant la réception du produit. Le consommateur doit le faire savoir au moyen du formulaire type ou d’un autre outil de communication tel que le courrier électronique. Après avoir fait savoir qu’il souhaite faire usage de son droit de rétractation, le consommateur doit renvoyer le produit dans un délai de 14 jours. Le consommateur doit prouver que les biens livrés ont été renvoyés à temps, par exemple au moyen d’une preuve d’envoi.
4. Si, à l’issue des délais prévus aux articles 2 et 3, le client n’a pas indiqué qu’il souhaite exercer son droit de rétractation ou n’a pas retourné le produit à l’entrepreneur, l’achat est un fait.

En cas de prestation de services:

1. Lors de la fourniture de services, le consommateur a la possibilité de résilier le contrat sans donner de raisons pendant une période d’au moins 14 jours à compter du jour de la conclusion du contrat.
2. Pour faire usage de son droit de rétractation, le consommateur se conformera aux instructions raisonnables et claires fournies par l’entrepreneur dans l’offre et/ou au plus tard à la livraison.

l’ARTICLE 7 – COÛTS EN CAS DE RETRAIT

1. Si le consommateur fait usage de son droit de rétractation, il est responsable, au maximum, des frais de renvoi des biens.
2. Si le consommateur a effectué un paiement, l’entrepreneur lui restitue ce montant dans les meilleurs délais, mais au plus tard dans les 14 jours suivant la rétractation. Ceci est soumis à la condition que le produit ait déjà été reçu par le commerçant ou qu’une preuve concluante du retour puisse être fournie. Le remboursement sera effectué par le même mode de paiement que celui utilisé par le consommateur, sauf si le consommateur accepte explicitement un mode de paiement différent.
3. Si le produit est endommagé en raison d’une manipulation négligente de la part du consommateur, ce dernier sera responsable de toute diminution de la valeur du produit.
4. Le consommateur ne peut pas être tenu responsable de la diminution de la valeur du produit si l’entrepreneur n’a pas fourni toutes les informations légalement requises sur le droit de rétractation ; cela doit être fait avant la conclusion du contrat d’achat.

l’ARTICLE 8 – EXCLUSION DU DROIT DE RÉTRACTATION

1. Le professionnel peut empêcher le consommateur de disposer d’un droit de rétractation sur les produits décrits aux paragraphes 2 et 3. L’exclusion du droit de rétractation n’est valable que si l’entrepreneur a clairement indiqué ce fait au moment de l’offre, ou au moins en temps utile avant la conclusion du contrat.
2. L’exclusion du droit de rétractation n’est possible que pour les produits:

  • qui ont été créés par l’entrepreneur conformément aux spécifications du consommateur;
  • qui sont clairement de nature personnelle;
  • qui ne peuvent être retournés en raison de leur nature;
  • qui s’abîment ou vieillissent rapidement;
  • Dont le prix dépend des fluctuations du marché financier sur lesquelles l’entrepreneur n’a aucune influence;
  • Pour les journaux et magazines individuels;
  • Pour les enregistrements audio et vidéo et les logiciels informatiques dont le consommateur a descellé le sceau;
  • pour les produits hygiéniques dont le consommateur a brisé le sceau.

3. L’exclusion du droit de rétractation n’est possible que pour les services:

  • concernant des activités d’hébergement, de transport, de restauration ou de loisirs à réaliser à une certaine date ou pendant une certaine période;
  • dont la livraison a commencé avec l’accord explicite du consommateur, avant l’expiration du délai de réflexion;
  • concernant les paris et les loteries.

L’ARTICLE 9 – PRIX

1. Pendant la période de validité mentionnée dans l’offre, les prix des produits et/ou services proposés ne seront pas augmentés, à l’exception des changements de prix résultant de la modification des taux de TVA.
2. Contrairement au paragraphe précédent, l’entrepreneur peut offrir des produits ou des services dont les prix sont soumis aux fluctuations du marché financier qui échappent à son contrôle, à des prix variables. L’offre doit mentionner ce lien avec les fluctuations et le fait que les prix mentionnés sont des prix recommandés.
3. Les augmentations de prix dans les 3 mois suivant la conclusion de l’accord ne sont autorisées que si elles résultent de réglementations ou de dispositions légales.
4. Les augmentations de prix à partir de 3 mois après la conclusion du contrat ne sont autorisées que si l’entrepreneur l’a stipulé et:

  • ils sont le résultat de réglementations ou de stipulations légales;
  • le consommateur est autorisé à résilier le contrat le jour où l’augmentation de prix prend effet.

5. Les prix mentionnés dans l’offre de produits ou de services incluent la TVA.
6. Tous les prix sont sujets à des erreurs d’impression. Aucune responsabilité ne sera acceptée pour les conséquences des erreurs d’impression et de composition. En cas de fautes d’impression et de composition, la société n’est pas tenue de livrer le produit au prix incorrect.

l’ARTICLE 10 – CONFORMITÉ ET GARANTIE

1. Le commerçant garantit que les produits et/ou services sont conformes au contrat, aux spécifications énoncées dans l’offre, aux exigences raisonnables de fiabilité et/ou d’aptitude au service et aux dispositions légales et/ou réglementations gouvernementales en vigueur à la date de la conclusion du contrat. Si cela est convenu, l’entrepreneur garantit également que le produit est adapté à un usage autre que normal.
2. Une garantie fournie par l’entrepreneur, le fabricant ou l’importateur n’affecte pas les droits et prétentions juridiques que le consommateur, sur la base de l’accord, peut faire valoir contre l’entrepreneur.
3. Tout défaut ou produit mal livré doit être signalé par écrit à l’entrepreneur dans les 2 mois suivant la livraison. Les produits doivent être retournés dans leur emballage d’origine et comme neufs.
4. La période de garantie de l’entrepreneur correspond à la période de garantie de l’usine. Toutefois, l’entrepreneur n’est jamais responsable de l’adéquation finale des produits à chaque application individuelle par le consommateur, ni de tout conseil concernant l’utilisation ou l’application des produits.
5. La garantie ne s’applique pas si:

  • le consommateur a réparé et/ou modifié lui-même les produits livrés ou les a fait réparer et/ou modifier par des tiers;
  • les produits livrés ont été exposés à des conditions anormales ou ont été manipulés sans précaution ou contrairement aux instructions de l’entrepreneur et/ou de l’emballage;
  • La défectuosité résulte en tout ou en partie des réglementations que les pouvoirs publics ont édictées ou édicteront en ce qui concerne la nature ou la qualité des matériaux utilisés.

l’ARTICLE 11 – LIVRAISON ET MISE EN ŒUVRE

1. L’entrepreneur apporte le plus grand soin à la réception et à l’exécution des commandes de produits et à l’évaluation des demandes de prestation de services.
2. Le lieu de livraison est l’adresse que le consommateur a fait connaître à l’entreprise.
3. Sous réserve de ce qui est indiqué au paragraphe 4 du présent article, la société exécutera les commandes acceptées avec diligence mais au moins dans un délai de 30 jours, à moins que le consommateur n’ait convenu d’un délai de livraison plus long. Si la livraison a été retardée, ou si une commande ne peut être exécutée ou ne peut être exécutée que partiellement, le consommateur en sera informé dans les 30 jours suivant la commande. Dans ce cas, le consommateur a le droit de résilier le contrat sans frais. Le consommateur n’a pas droit à une indemnisation.
4. Tous les délais de livraison sont donnés à titre indicatif. Le consommateur ne peut tirer aucun droit des dates de livraison mentionnées. Le dépassement d’un délai ne donne pas droit à une indemnisation du consommateur.
5. En cas de dissolution conformément au paragraphe 3 du présent article, l’entrepreneur doit restituer le montant payé par le consommateur dès que possible, mais au plus tard dans les 14 jours suivant la dissolution.
6. Si la livraison d’un produit commandé s’avère impossible, l’entrepreneur s’efforce de fournir un article de remplacement. Le fait qu’un article de remplacement est livré sera communiqué de manière claire et compréhensible, au plus tard lors de la livraison. Le droit de rétractation ne peut être exclu avec les articles de remplacement. Les frais de retour sont à la charge de l’entrepreneur.
7. Le risque de dommages et/ou de perte des produits incombe à l’entrepreneur jusqu’au moment de la livraison au consommateur ou à un représentant préalablement désigné et notifié à l’entrepreneur, sauf convention contraire expresse.

l’ARTICLE 12 – OPÉRATIONS À LONG TERME : DURÉE, RÉS RÉS RÉS RÉS ET PROLONGATION

Terminaison

1. Le consommateur peut résilier à tout moment un contrat à durée indéterminée conclu pour la fourniture régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services, en respectant les règles de résiliation convenues et un délai de préavis qui ne dépasse pas un mois.
2. Le consommateur peut contracter pour une période déterminée et qui s’étend à la livraison régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services, à tout moment à la fin de la durée déterminée dénoncer les règles de résiliation applicables et un préavis ne dépassant pas un mois.
3. Le consommateur peut résilier les accords visés aux paragraphes précédents:

  • les résilier à tout moment et ne pas se limiter à une résiliation à un moment précis ou pendant une période déterminée;
  • au moins les terminer de la même manière qu’il les a conclues;
  • toujours les résilier avec le même délai de préavis que celui que l’entrepreneur s’est imposé.

Extension

1. Un contrat à durée déterminée qui a été conclu pour la fourniture régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services ne peut pas être prolongé ou renouvelé tacitement pour une période déterminée.
2. Par dérogation à l’alinéa précédent, un contrat à durée déterminée conclu pour la fourniture régulière de quotidiens, d’hebdomadaires ou de magazines peut être renouvelé tacitement pour une période maximale de trois mois, si le consommateur a le droit de résilier le contrat renouvelé avant la fin de la période de renouvellement, avec un délai de préavis qui ne dépasse pas un mois.
3. Un contrat à durée déterminée conclu pour la fourniture régulière de produits ou de services ne peut être automatiquement prolongé pour une durée indéterminée que si le consommateur dispose à tout moment d’un droit de résiliation, avec un délai de préavis qui ne dépasse pas un mois et un délai qui ne dépasse pas trois mois si le contrat porte sur la fourniture régulière de journaux ou de magazines quotidiens ou hebdomadaires, mais moins d’une fois par mois.
4. Un contrat à durée limitée pour la fourniture régulière, à titre d’introduction, de quotidiens ou d’hebdomadaires et de magazines (abonnement d’essai ou d’introduction) ne se poursuit pas tacitement et prend fin automatiquement à la fin de la période d’essai ou d’introduction.

Durée

1. Si un contrat dure plus d’un an, après un an, le consommateur peut à tout moment le résilier avec un préavis d’un mois maximum, à moins que le caractère raisonnable et équitable ne s’oppose à la résiliation avant la fin de la durée convenue.

l’ARTICLE 13 – PAIEMENT

1. Pour autant qu’aucune autre date n’ait été convenue, les sommes dues par le consommateur doivent être payées dans les 7 jours ouvrables suivant le début du délai de réflexion, tel que visé à l’article 6, paragraphe 1. Dans le cas d’un accord de prestation de service, cette période commence après que le consommateur ait reçu la confirmation de l’accord.
2. Le consommateur a le devoir d’informer immédiatement l’entrepreneur de toute inexactitude dans les détails de paiement fournis ou mentionnés.
3. En cas de non-paiement de la part du consommateur, et sous réserve des restrictions légales, l’entrepreneur est en droit de facturer au consommateur tous les frais raisonnables qu’il a engagés précédemment.

l’ARTICLE 14 – LA PROCÉDURE D’EXAMEN DES PLAINTES

1. L’entrepreneur dispose d’une procédure de plainte suffisamment connue et traite la plainte conformément à cette procédure.
2. Les plaintes relatives à l’exécution de l’accord doivent être soumises à l’entrepreneur dans les deux mois suivant la constatation des défauts par le consommateur, de manière complète et claire.
3. Les plaintes soumises à l’entrepreneur doivent recevoir une réponse dans un délai de 14 jours, calculé à partir de la date de réception. Si une plainte nécessite un temps de traitement vraisemblablement plus long, l’entrepreneur doit répondre dans un délai de 14 jours avec un accusé de réception et une indication du moment où le consommateur peut s’attendre à une réponse plus détaillée.
4. Si la plainte ne peut être résolue par une consultation mutuelle, un litige survient et est soumis à la procédure de règlement des différends.
5. En cas de plainte, le consommateur doit d’abord s’adresser à l’entrepreneur. Il est également possible d’enregistrer des plaintes via la plateforme européenne ODR (http://ec.europa.eu/odr). La boutique en ligne n’est pas actuellement affiliée à un label de qualité avec un conseil d’arbitrage.
6. Une plainte ne suspend pas les obligations de l’entrepreneur, sauf si l’entrepreneur indique le contraire par écrit.
7. Si une plainte est jugée justifiée par l’entrepreneur, ce dernier remplacera ou réparera gratuitement, à sa discrétion, les produits livrés.

l’ARTICLE 15 – DIFFÉRENDS

1. Pour les contrats entre l’entrepreneur et le consommateur auxquels se rapportent les présentes conditions générales, seul le droit néerlandais est applicable. Même si le consommateur habite à l’étranger.
2. La Convention de Vienne sur les ventes n’est pas applicable.

l’ARTICLE 16 – DISPOSITIONS SUPPLÉMENTAIRES OU DIFFÉRENTES

Les dispositions complémentaires ou divergentes des présentes conditions générales ne peuvent pas se faire au détriment du consommateur et doivent être consignées par écrit ou de manière à ce que le consommateur puisse les conserver de manière accessible sur un support de données à long terme.

Chat
1
💬 Besoin d'aide?
Bonjour! 👋
Pouvons-nous vous aider?